Votre panier est vide.
Sous-total

RETROUVEZ-NOUS EN BOUTIQUES À LYON, PARIS ET MARSEILLE OU EN VISIO DEPUIS L'ATELIER - TÉLÉPHONE 04 78 46 04 86

Fin de l'aventure pour les masques L'Artisan Costumier

0,00 € Label Savoir Faire Ensemble
L'article a bien été ajouté au panier

3 février 2021

Après avoir produit et livré plus de 165 000 unités, nous ne commercialisons plus de masques.

Il y a bientôt un an, alors qu'il y avait une pénurie et que le confinement allait être mis en place, nous avions transformé notre outil de production pour fournir en premier lieu les entreprises de l'agro-alimentaire, les mairies, notre clientèle habituelle, puis le grand public.

Depuis la fin de l'été 2020, nous avions repris notre activité principale et vendions encore quelques centaines de masques.
 

Suite à la mise jour le 28 janvier 2021 de la note d’information interministérielle du 29 mars 2020 qui entraîne d’importants changements. :

  • Les masques grand public de catégorie 2 ne  peuvent désormais plus être commercialisés en tant que masques « grand public ». Toutes les informations relatives à ces masques seront prochainement supprimées du site de la DGE.

Nous avons donc arreté la fabrication et retiré de la vente notre fameux masque M500-7 avec le Label Savoir Faire Ensemble.

 

Ci-dessous les explications de la cellule masque de la DGE 

L’avis du Haut Conseil de la Santé Publique du 18 janvier 2021 dans le contexte d’émergence de nouveaux variants du virus SARS-CoV-2 recommande d’utiliser uniquement des masques dont l'efficacité de filtration vers l'extérieur des particules de 3 micromètres émises est supérieure à 90 % .  

Ces recommandations ont été prises en compte dans la réglementation par le Décret n°2021-76 du 27 janvier 2021 modifiant les décrets n°2020-1262 du 16 octobre 2020 et n°2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

L’usage du masque de catégorie 2, défini par la note d’information du 29 mars 2020 dans ses versions antérieures, n’est donc plus recommandé en application de l’avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) du 18 janvier 2021 et ne fait plus partie, à compter du 28 janvier 2021, des masques de protection utilisés pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire.